Coût d'une toiture

Coût d'une toiture

Comment estimer le prix d'une toiture?

Vous faites construire ou vous rénovez votre maison ? Vous souhaitez pouvoir estimer les travaux à mettre en œuvre ? Vous pouvez pour cela solliciter des devis chez plusieurs artisans. Mais pour bien les comprendre, nous vous donnons ici les moyens d'analyser correctement leurs offres de prix et de faire les bons choix. Il est tout à fait possible d'estimer le coût de votre future couverture. Différents éléments sont étudier pour déterminer le montant de votre projet : les matériaux utilisés, l'isolation, la surface, l'ajout d'une fenêtre ou encore s'il est prévu une surélévation de la toiture. En outre, l'intervention d'un professionnel est fortement conseillée : le coût de la main d’œuvre sera donc également une composante non négligeable du prix final, à savoir le tarif horaire de l'artisan couvreur. Sachez enfin que vous pouvez bénéficier de différentes aides que vous pourrez déduire de votre estimation.


Démarches administratives

Sauf s'il s'agit de simples réparations, des travaux sur une toiture nécessiteront toujours quelques démarches auprès de votre mairie. Pour une rénovation de toiture (changement de matériaux ou pose de velux), il s'agira de d'une simple une déclaration préalable de travaux. S'il est question de surélévation ou de modification de pente, vous avez l'obligation de demander un permis de construire. Enfin, il est également obligatoire de solliciter un architecte en cas de travaux modifiant de manière plus conséquente votre toit (permettant de dégager une surface habitable significative sous les combles par exemple).



Un critère déterminant : le choix des matériaux

Le coût de votre projet de changement de couverture pour votre toit dépendra essentiellement du choix des matériaux. Ainsi, cela pourra vous coûter 5 euros le m2 pour du zinc, 150 euros pour de l'ardoise naturelle et jusqu'à 2000 euros si vous optez pour de la tuile photovoltaïque ! La grande variabilité des prix s'explique par différents niveaux de qualité, une durée de vie et un niveau d'entretien distincts suivant les matériaux utilisés. Pensez au coût global de votre toiture, c'est-à-dire aux frais qu'elle nécessitera sur plusieurs années. Une toiture bon marché durera peut-être moins longtemps et sera plus coûteuse en entretien.

Nous avons listé ci-dessous l'ensemble des matériaux possibles avec les fourchettes de prix. Vous constaterez que le shingle est très bon marché mais il faut savoir que ce type de toiture a une durée de vie limitée (25 ans) et sa performance énergétique est loin d'être optimale. Le prix du zinc est peu élevé. C'est un matériau qui a l'avantage d'être très léger avec une durée de vie entre 30 et 100 ans. Choisissez des feuilles de zinc de qualité pour une isolation thermique et acoustique optimale.

La tuile est la composante la plus répandue en France (pouvant aller jusqu'à 40 ans de longévité à condition de veiller à l'entretien). L'ardoise est un matériau très esthétique et d'une grande solidité : un toit en ardoise peut durer jusqu'à 150 ans. Il conviendra de vérifier que la charpente est adaptée à ce matériau, relativement lourd. La couverture la plus simple à poser est en acier mais il vaut mieux la réserver pour des annexes, types abris de jardin, en raison de sa performance énergétique et acoustique très faible. Sachez que le chaume, qui donnera un cachet certain à votre habitation, est un excellent isolant mais nécessitera un entretien très régulier. Le bardeau de bois est très esthétique et couramment employé. Le prix variera beaucoup suivant le type de bois et le traitement nécessaire. La tuile photovoltaïque est encore peu usité, mais a l'avantage de produire de l'énergie grâce au soleil. Son prix est très élevé avec une tendance à la baisse car son usage se répand.

  • tuile terre cuite : entre 15 et 75 euros le m2
  • tuile photovoltaïque : entre 700 et 2000 euros le m2
  • tuile béton : entre 25 et 30 euros le m2
  • ardoise synthétique : entre 50 et 80 euros le m2
  • ardoise naturelle : entre 100 et 150 euros le m2
  • shingle : entre 10 et 15 euros le m2
  • chaume : entre 120 et 150 euros le m2
  • bac acier : entre 20 et 40 euros le m2
  • toiture végétale : entre 70 et 300 le m2
  • bardeaux de bois : entre 30 et 70 euros le m2
  • zinc : entre 5 et 15 euros le m2

Attention, vous ne serez peut être pas complètement libre de choisir vos matériaux car plusieurs communes imposent certaines contraintes. Il convient donc de s'informer au préalable auprès de sa mairie.


Types de travaux envisagés

Si connaître le coût des matériaux donne une première idée du montant du projet, il faudra prendre en compte l'ensemble des postes de dépenses pour une estimation au plus proche de la réalité.

Le coût de votre projet variera notamment en fonction du type de travaux que vous souhaiterez entreprendre pour votre habitation. Il faut compter entre 20 et 150 du m2 pour la rénovation d'une toiture, et entre 150 et 300 m2 pour une couverture neuve et une nouvelle charpente.


Travaux d'isolation

Vous pourrez aussi profiter de la rénovation ou du changement de votre toit pour améliorer son isolation. Vous gagnerez en confort thermique et réaliser des économies substantielles. L'isolation par l'extérieur nécessite une dépose complète du toit et un changement de matériaux, il faut compter entre 110 et 280 euros par m2. Pour une isolation par l'intérieur, la fourchette de prix est de 50 à 100 euros le m2 et entre 20 et 80 m2 pour une isolation des combles perdus. Si les revenus de votre ménage sont modestes, n'hésitez pas à solliciter les aides de l'Anah (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat) qui propose des subventions spécifiques pour les travaux améliorant la performance énergétique des habitations de particuliers.


Les coûts annexes

Si vous projetez une pose de velux, de gouttières, d'une cheminée ou encore un système d'aération pour votre toit, ceux sont autant de frais supplémentaires à prévoir. A titre d'exemple, une fenêtre de toit vous coûtera entre 250 et 500 euros l'unité, une gouttière entre 10 et 60 euros le mètre linéaire. La surélévation de la couverture nécessitera des travaux au niveau des murs, l'opération est par conséquent assez coûteuse (entre 1250 et 1600 euros le m2).


Le coût de la main d'œuvre

Une vraie expertise est nécessaire pour un projet toiture : nous vous recommandons donc de faire réaliser les travaux par un professionnel. Outre la garantie d'un travail fait dans les règles de l'art et en toute sécurité, un artisan couvreur pourra vous conseiller utilement, Il vous faudra donc prendre en compte le poste main d’œuvre dans le montant total de votre opération (la moyenne du tarif horaire pour couvreur oscille entre 40 et 60 euros de l'heure).


Les aides disponibles

Un dispositif de subventions publiques est proposé chaque année pour encourager les économies d'énergie. Ainsi, des travaux lourds ou travaux d'isolation de toit peuvent être éligibles à de nombreuses aides. A titre d'exemple, vous pourrez bénéficier de l'Anah (sous conditions de ressources), la prime éco énergie, l'éco prêt à taux zéro, du pacte énergie solidarité, ou encore du crédit d'impôt de 30% (CITE). Pour pouvoir y prétendre, vous ne pourrez réaliser les travaux vous-même, veillez à toujours solliciter un artisan certifié Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) .

partager