Mise aux normes électriques



Entreprise de Mise Aux Normes Électriques 


Dans le domaine de la rénovation du logement ou de la construction neuve, l’électricité est un domaine où les normes occupent une place prépondérante. Leur compréhension et leur maîtrise nécessitent une véritable formation d’électricien, et peu de place est laissée à l’improvisation.

Nous allons voir dans cet article la norme importante à respecter en termes de mise aux normes électriques, ainsi que les tarifs pose Mise aux normes électriques, ou encore les aides possibles dans le cadre de la mise aux normes électriques et de la rénovation énergétique de l’habitat.

Mais dans un premier temps, attardons nous sur la notion même de mise aux normes électriques.

Qu’est-ce que la mise aux normes électriques ?


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

La différence entre mise en sécurité et mise aux normes électriques :


Il faut bien distinguer cette notion de mise aux normes électriques, de la notion de mise en sécurité électrique qui est plus légère. En effet, si vous êtes propriétaire d’un logement de plus de 15 ans et que vous y vivez, alors il vous incombe de sécuriser les parties les plus dangereuses de l’installation électrique, mais vous n’êtes pas soumis à une obligation de remise aux normes électriques.

Par contre si votre propriété de plus de 15 ans, doit être louée ou mise en vente, alors vous avez l’obligation de réaliser une mise aux normes électriques selon les standards de la norme NF C15-100. Dans un premier temps, il faut faire passer un diagnostic, dans un deuxième temps demander des devis pour connaître les tarifs pose Mise aux normes électriques, et enfin réaliser les travaux conseillés avec l’entreprise artisan Mise aux normes électriques de votre choix.

Pour une construction neuve, la question ne se pose même pas. Le système électrique doit être en règle et suivre la norme NF C15-100 scrupuleusement. Il en va de la responsabilité de l’entreprise artisan mise aux normes électriques.

Lorsque cette mise aux normes est effectuée, une attestation est fournie par le Conseil, renouvelable tous les 3 ans sur demande. Sans elle, pas de raccordement au réseau !


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Ce que dit la norme NF C15-100 :


Cette norme capitale en termes de remise aux normes électriques, stipule que le circuit électrique doit notamment se composer des éléments suivants :

Un tableau électrique
Un tableau modulaire
Un compteur électrique
Un disjoncteur général, et disjoncteurs circuits
Des prises électriques de terre
Des conduites pour les passage de câbles
Un disjoncteur différentiel 500mA

Elle précise aussi la quantité de prises à installer en fonction des superficies, leur emplacement, distance au sol, etc.

On y apprend par exemple que pour une cuisine de plus de 4m2, un minimum de 6 prises de courant est recommandé, dont 4 seront installées au-dessus du plan de travail.
Pour un séjour de plus de 28m2, un minimum de 7 prises est demandé, ainsi que 2 prises supplémentaires à côté des 2 RJ45 pour le réseau.
Pour les chambres, un minimum de 3 prises est demandé, et pour les autres petites pièces au moins une prise électrique.
En fonction du nombre de prises et de l’ampérage du disjoncteur, la norme recommande également une certaine section de câble électrique.

Ainsi vous constatez que cette norme est détaillée, et que la satisfaire demande toute l’expérience d’un artisan remise aux normes électriques qualifiées !


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Le prix d’une Mise aux normes électriques


Prosbati.com vous invite à consulter un minimum de 3 artisans électriciens, et de comparer les prix Mise aux normes électriques.
Au travers de notre plateforme de devis, des centaines d’offres sont passées et ont été analysées par nos experts. Nous sommes par conséquent en mesure de vous indiquer les prix Mise aux normes électriques moyens auxquels vous pouvez vous attendre pour votre remise aux normes électriques

La première étape consiste en un diagnostic électrique, qui vous sera facturé le plus souvent environ 150 euros.
Prosbati.com vous incite à vérifier les compétences et les expériences réelles des experts qui viendront examiner votre logement, car le titre d’expert est parfois trop peu réglementé en France, et son accès facilité.
Vérifiez bien par ailleurs que votre expert soit totalement impartial, et qu’il n’ait pas d’intérêt dans une entreprise privée qui chercherait à vous vendre des prestations ou du matériel.

Ensuite vient le prix de la remise aux normes électriques en elle-même.
Généralement, vous pouvez compter une moyenne de 70 à 90€ par m2 de surface habitable.
Ainsi les tarifs pose remise aux normes électriques pour une villa de 100m2 tournent autour de 8’000€.
Un budget qui est loin d’être négligeable et qui mérite une comparaison en amont des différents artisans spécialisés et impartiaux en remise aux normes électriques dans votre région.
Les prix annoncés comprennent la pose et la fourniture des composants et du petit matériel, tableau électrique, disjoncteur, câbles, etc.

Afin de diminuer la dépense liée à cette remise aux normes, l'État met en place des aides.

Quelles sont les aides d'État pour réaliser ma remise aux normes électriques ?

Pour refaire son électricité, les aides financières existent, mais elles ne sont pas directement attribuées pour l’unique remise aux normes électriques. En fait, la remise aux normes électriques doit être réalisée dans le cadre de travaux d’amélioration énergétique.

De l’aide ANAH à la prime énergie, en passant par le prêt à l’accession sociale (PAS), toutes ont leurs critères à respecter et proposent un montant versé sur votre compte après travaux et fourniture de la facture au service concerné.

Nous attirons notamment votre attention sur l’aide de l’ANAH, agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. Pour l’obtenir, vous devez posséder un logement de plus de 15 ans qui n’a pas reçu de prêt à taux zéro pendant les 5 dernières années. Et enfin vous devez respecter les plafonds de ressources.

Vous pouvez vous attendre à une subvention située entre 2000 et 15000€ en fonction de votre logement, de vos ressources et de votre projet.

Lors de votre demande de devis, vérifiez bien que le montant de l’aide éventuelle ne soit pas déduit sur le prix proposé, car aucune certitude n’existe sur son attribution.
Enfin sachez que son attribution peut nécessiter beaucoup de temps et que vous devrez avancer le montant des travaux en payant la facture de votre artisan.

Obtenez un devis rapide

Accédez facilement au service dont vous avez besoin et exécutez vos travaux en attente.