Tubage de chaudière



Entreprise de tubage de chaudière 

La chaudière à condensation est un dispositif qui produit un excellent rendement. Comme tous les équipements destinés à chauffer une habitation, cette chaudière nécessite des précautions d'installation, notamment au niveau du conduit de fumée. Pour résister aux condensats acides, ce conduit aura besoin d'un tubage.

 

Le tubage de la chaudière est-il obligatoire ?

Remplacer une chaudière classique par un modèle à condensation qui est plus performant exige d'utiliser un conduit qui existe déjà si la sortie en ventouse horizontale n'est pas possible. Néanmoins, pour que le raccordement avec ce conduit puisse se faire, il faut s'assurer qu'il est compatible pour cette utilisation. Notons que la chaudière à condensation produit de la fumée acide de faible température (60 °C) qui risque d'altérer les parois d'évacuation, d'où l'intérêt du tubage.

Lorsqu'il est réalisé avec des matériaux de qualité spécifiquement étudiés pour cet usage, le tubage peut remplir différentes fonctions. Entre autres, cet ouvrage :


  • Protège le bâti des fortes températures qui sont engendrées par l'utilisation de la chaudière à condensation
  • Assure l'étanchéité du conduit
  • Protège la construction de la corrosion provoquée par la fumée acide
  • Empêche l'accumulation de bistre qui est responsable des feux de cheminée
  • Facilite les travaux de ramonage

Outre les questions de sécurité de l'installation du chauffage, un tubage est nécessaire afin d'adapter le diamètre du conduit à la puissance de la chaudière.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Les divers types de conduits de fumée existants

Il y a deux types de conduits de fumée, à savoir le conduit maçonné et le conduit métallique. Si le conduit maçonné est fait avec de la terre cuite, de la céramique ou du béton pouzzolane, le conduit métallique est fait avec de l'acier ou de l'inox.

Dans le cas d'un remplacement d'un chauffage par une chaudière à condensation, il faut tenir compte de la classification des conduits qui est de classe D ou W. Il est de classe D lorsqu'il ne peut pas recevoir de la fumée et W s'il est apte à recevoir des condensats.


Le conduit de fumée maçonné

Le fait est que les conduits maçonnés ne résistent pas du tout aux condensats. Le ciment finit par céder ou s'effrite lorsqu'il est exposé continuellement à la fumée acide.


Les conduits de fumée métalliques

Quant au conduit métallique, il résiste parfaitement bien aux condensats produits par les chaudières HPE. Ce conduit en inox peut être flexible, rigide ou un mix des deux.

• Le conduit flexible en inox : cette gaine est très efficace pour doubler le conduit d'évacuation de fumée qui n'est pas entièrement droit.

• Le tube rigide en inox : ce dispositif se compose de sections solides droites ou incurvées qui sont reliées les unes aux autres au moyen de colliers spécifiques. Une fois que les colliers sont verrouillés, le tunage est entièrement hermétique. D'usage, on a recours à cette technique de tubage lorsque les conduits sont déviés.

• Le conduit flexible ou rigide à double paroi : ce conduit assure la sécurité du tubage si un contact se produit entre le conduit et d'autres surfaces ou éléments de la charpenterie ou de la toiture.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Quelles sont les solutions de tubage pour les conduits d'une chaudière ?

Lorsque le conduit est en inox, aucun problème ne se pose, car cet ouvrage résiste parfaitement bien aux condensats. Mais dans le cas où le conduit ne résiste pas aux condensats, de classe D donc, les propriétaires ont le choix entre :

- Un tubage étanche avec prise d'air dans le conduit : si le tubage se trouve dans un conduit maçonné, l'espace qui existe entre le tubage et le conduit va servir à l'amenée d'air de la chaudière. Toujours dans ce conduit maçonné, l'épanchement de la fumée par le tubage et l'amenée d'air sont assurées. C'est pour cela que l'on parle de système étanche.

- Un tubage non étanche avec prise d'air dans une pièce : dans le cas où la prise d'air n'est pas possible dans le conduit, car il manque de la place, l'amenée d'air de combustion de la chaudière se fait dans la pièce. Pour ce faire, il faut prévoir une ventilation par une grille qui va donner vers l'extérieur. Attention ! Ce conduit ne sert uniquement qu'à l'évacuation des fumées, c'est pourquoi on fait référence à l'évacuation des fumées.

Bien entendu, cette opération doit être réalisée par une entreprise installateur tubage de chaudière qualifié. Seul un professionnel connaît la règlementation liée à ce genre de travaux (NF DTU 24.1), particulièrement en ce qui concerne les obligations suivantes :

  • Réalisation d'un diagnostic avant une installation
  • Ramonage du conduit avant le tubage
  • Réalisation du tubage sur toute la longueur du conduit
  • Respect d'un angle inférieur à 90 ° sur les raccordements
  • Maintien de la qualité de la ventilation du conduit


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Quel est le prix du tubage de la chaudière ?

Dans le cas d'une installation clé en main de la chaudière (pose et tubage inclus), l'entreprise installateur tubage de chaudière va facturer la prestation aux environs de 9200 €.

Il faut prévoir :

  • 7200 € pour la chaudière
  • 1200 € pour l'installation de l'équipement dans l'habitation
  • 180 € pour le prix tubage de chaudière

Cependant, pour une prestation d'installation seule, les tarifs pose tubage de chaudière sont compris entre 50 et 200 €.

Comme à l'accoutumée, le prix tubage de chaudière n'est pas règlementé, c'est pour cela que les artisans fixent librement leurs coûts. En effet, les tarifs pose tubage de chaudière peuvent augmenter selon la configuration et la complexité du projet.

Obtenez un devis rapide

Accédez facilement au service dont vous avez besoin et exécutez vos travaux en attente.