Désamiantage



Entreprise de Désamiantage


Si vous avez reçu un diagnostic d'amiante, vous êtes tenus de procéder à une opération de désamiantage. Dans ce cas, l'intervention d'un spécialiste dans ce domaine est primordiale. Vous devez vous informer sur le corps de métier qui dispose des compétences requises et les étapes à suivre pour mener à bien cette opération. Connaître au préalable le budget à investir fait aussi partie des impératifs pour garantir la réussite des travaux.


Les prestations du désamianteur confirmé

Lors d'une rénovation ou d'une démolition, un diagnostic d'amiante implique l'intervention d'une entreprise de désamiantage, afin de retirer toutes les molécules retrouvées. Comme il s'agit d'une démarche hautement risquée, les compétences d'un spécialiste confirmé sont essentielles. En l'occurrence, vous devez vous adresser à un désamianteur qui est l'expert attitré pour ce type de chantier. En tant que professionnel aguerri, il possède les formations spécifiques pour traiter les amiantes et a accumulé des expériences pratiques dans ce domaine.

Il est responsable de la délimitation des zones à risques, afin de garantir la sécurité des lieux et des personnes sur le chantier. Dans ce sens, il est important que l'entrepreneur soit rigoureux et minutieux dans l'organisation de ses missions. En effet, il est tenu de disposer des compétences en BTP et d'appliquer les règlementations ainsi que les normes de sécurité en vigueur dans sa zone d'intervention.

Pour ce faire, il doit avoir une bonne condition physique tout en restant réactif à tout moment. Son expertise du terrain lui permet à la base de s'adapter rapidement aux différentes situations. Il doit être diplomate et avoir le sens de la collaboration. Autrement dit, il doit être doué pour les relations humaines. Principalement, parce qu'il est appelé à travailler étroitement avec les autres équipes sur le chantier. Autrement, la société que vous engagez pour réaliser les travaux devrait avoir une certification QUALIBAT. À cet effet, des qualifications particulières s'imposent en fonction des opérations à effectuer :

- QUALIBAT 1513 pour le confinement de l'amiante friable, avant qu'elle ne soit retirée.

- QUALIBAT 1512 pour l'isolement de l'amiante non friable, avant qu'elle ne soit enlevée.

Ces restrictions ne s'appliquent pas lorsqu'il est question de confiner la matière non friable à l'extérieur, la QUALIBAT 1552 suffit. Néanmoins, l'ensemble des mesures de protection telles que le port de l'EPI reste valable.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Les missions de l'entreprise de désamiantage

Le désamianteur a pour mission d'observer la zone à risque et d'en faire le diagnostic, afin de détecter les parties infectées. Il est important de relever tous ces endroits, qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur. Il est également chargé d'estimer la concentration d'amiante sur place. Pour effectuer cette opération, il doit se référer au code de santé publique et respecter certaines recommandations. Il s'agit, entre autres, de contrôler l'état de conservation des faux plafonds, des calorifugeages et des flocages à l'aide d'une grille d'évaluation. En fonction des résultats obtenus à travers cette analyse, un contrôle cyclique ou un suivi de l'empoussièrement sera confié à un expert. Si des projets de rénovation sont en cours, des travaux de retrait ou de confinement seront mis en place. Ensuite, l'entreprise de désamiantage informe les équipes pour les alerter des faits. Elle s'assure également de leur formation en la matière pour qu'elles assimilent les règles et les consignes de sécurité. Après, elle en décontaminera le chantier en entamant le traitement et le triage des déchets.

Compte tenu de toutes ces contraintes, il est primordial de s'appuyer sur le savoir-faire d'un spécialiste dans ce domaine. Connaissant les risques encourus pour réaliser les étapes de désamiantage, il s'équipe en conséquence pour assurer la sécurité du chantier. Pour effectuer cette mission, il procède à une étude au préalable, afin d'évaluer la meilleure technique de confinement ou d'extraction. Ensuite, il se charge d'envoyer les plans de confinement ou d'extraction aux organismes de prévention. Ce professionnel s'occupe en parallèle de la protection des équipements et des personnes qui travaillent sur le projet. Il met en marche les opérations de désamiantage, avant de gérer l'évacuation des gravats et d'établir son rapport d'intervention. Il s'agit d'une démarche indispensable pour sécuriser les infrastructures. En effet, l'amiante représente un danger pour la santé de tous les intervenants sur le chantier. Raison pour laquelle vous êtes tenus de faire appel à un prestataire certifié pour sa prise en charge.

  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Les obligations légales

Dès que le diagnostic est confirmé, vous avez l'obligation de prévoir les étapes de désamiantage avec le concours d'un professionnel. Il s'agit d'une démarche incontournable si le rapport l'exige spécifiquement. Si le propriétaire décide de vendre une propriété infectée, il peut confier cette opération au futur acquéreur. C'est notamment le cas, si vous prévoyez de démolir le bâtiment concerné. Le cas échéant, si vous ne lancez pas le diagnostic ou si vous omettez de le désamianter, vous risquez d'être poursuivi. Cette disposition s'applique particulièrement aux constructions édifiées avant 1997.

Dans certains cas, les maitres d'ouvrage refusent de procéder au processus de désamiantage. Comme il s'agit d'une opération obligatoire, ils sont passibles d'une lourde poursuite. À savoir, 15 000 euros d'amende assortis d'un an d'emprisonnement pour le défaut de diagnostic. S'il s'agit d'une entité morale, cette pénalité peut aller jusqu'à 75 000 euros. En effet, dans la pratique, il est considéré que cet acte expose une tierce personne à un risque de blessure ou un danger mortel. Tandis que l'absence de traitement des déchets contaminés est passible d'une peine d'emprisonnement de 2 ans, accompagnée d'une amende de 75 000 euros.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Les tarifs de désamiantage

Dans la mesure où vous devez réaliser cette opération, pensez à prévoir un budget. Pour cela, demandez différents devis pour connaître les tarif et prix de désamiantage, avant de sélectionner votre entreprise. À titre indicatif, la moyenne est estimée aux alentours de 50 euros le m², mais la fourchette s'étend de 25 à 140 euros/m². Ce coût varie sensiblement en fonction des types d'intervention indispensables. Ainsi, vous trouverez ci-après une illustration de ces variations du prix du désamiantage au m² :

- Diagnostic toiture entre 70 et 160 euros,

- Diagnostic maison/appartement allant de 70 à 130 euros,

- Toiture à partir de 25 euros jusqu'à 50 euros,

- Mur en fibrociment compris entre 25 et 35 euros,

- Dalles de sol estimé de 25 à 100 euros.

L e tableau suivant vous permet d'apprécier l'ensemble tarif et prix de désamiantage pratiqués en moyenne par les professionnels :

Désamiantage Diagnostic

Prix mini 25 euros 80 euros

Prix moyen 38 euros 115 euros

Prix maxi 50 euros 150 euros

Concernant le coût de gestion de déchets, il y a deux types à prendre en compte :

Type 1 (très dangereux) : 300 à 500 euros/tonne

Type 2 (rebuts ordinaires) : 25 à 40 euros/m²

L'amiante représente un réel danger pour votre santé et celle des personnes qui travaillent sur votre chantier, d'où la nécessité d'effectuer une opération de désamiantage. Le coût moyen d'un tel projet est estimé à 3225 euros, mais vous pouvez bénéficier d'une subvention de l'ANAH. Cette aide peut couvrir 20 % à 50 % de votre budget.
À défaut de réaliser le diagnostic requis ou les traitements demandés, vous vous exposez à de graves ennuis. Autant solliciter les services d'un professionnel pour exécuter cette opération, sous peine de payer des amendes. Ainsi, vous aurez l'assurance que les travaux seront effectués dans le respect des règles de sécurité.

Obtenez un devis rapide

Accédez facilement au service dont vous avez besoin et exécutez vos travaux en attente.