Terrassement



Entreprise de terrassement


Terrassement : étapes, tarifs et conseils

La construction – voire l’aménagement extérieur – d’un ouvrage (bâtiment, route…) exige des travaux de terrassement. Mais qu’est-ce qu’est le terrassement ? Quelles en sont les différentes étapes ? Quel est le tarif terrassier ?... Retrouvez les réponses à vos questions à travers ce qui suit.


Qu’est-ce qu’est le terrassement ?

Un terrain est composé de divers matériaux : terres, végétaux, détritus, gravats, etc. Ces matériaux lui donnent une forme hétérogène (à la fois creuse et surélevée). Or, une construction a besoin d’un terrain plat et bien nivelé pour être réalisée. Il faut donc aménager entre autres le sol et la parcelle du terrain. Et, pour ce faire, il faut avoir recours à des travaux de préparation – nécessitant généralement des engins de chantier – afin d’éviter au terrain de glisser et permettre à l’ouvrage d’être stable et résistant. Ce sont ces travaux exécutés par un terrassier et qui s’accomplissent par étapes qu’on appelle terrassement.


Quelles sont les principales étapes d’un terrassement ?

En fonction des propriétés du sol et des types de travaux à effectuer, plusieurs étapes (plus ou moins importantes, mais toutes obligatoires dans la majorité des cas), sont à suivre pour terrasser un terrain sur lequel reposera un éventuel ouvrage (bâtiment, une route, etc.). Toutes ces étapes contribueront, à terme, à la stabilité et à la solidité de cet ouvrage.


Terrassement et étape de l’étude des sols

Cette étape est préalable à tout travail de terrassement, même si elle n’en fait pas directement partie : la réussite de la construction et la durabilité de votre édifice en dépendent. En effet, l’étude des sols permet de connaître les caractéristiques précises du terrain : les propriétés physiques (relevant de la géologie), mécaniques (de la géotechnique), voire même chimiques et sismiques du sol sont prises en compte. À terme, cette étude déterminera quelle sera la profondeur des fondations du bâtiment afin que ce dernier soit solide et durable. Cette phase exploratoire a toute son importance dans toutes les autres étapes du terrassement.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Terrassement et étapes de la préparation et de la viabilisation du terrain

Le projet de terrassement donne déjà au technicien géomètre toutes les informations qui lui sont nécessaires à la préparation de votre terrain : dont sa délimitation à travers un bornage bien précis. Cette étape s’inscrit dans la logique d’un plan architectural et permettra d’avoir donc une idée précise des travaux internes à effectuer, telles que les canalisations et les câblages en réseaux souterrains (électricité, eau, téléphonie, gaz, fosses sceptiques, etc.). Ces raccordements réseaux sont logés dans les tranchées après le lissage du terrain.


Terrassement et étape du décaissement ou décapage

Tâche très délicate, alliant savoir-faire et expertise du terrassier, le décaissement, ou décapage, confère à votre sol la stabilité nécessaire à la pose des fondations de votre maison. Divers engins de chantier, dont le tractopelle, le bulldozer…, sont utilisés pour débarrasser votre terrain de tout obstacle (déchets organiques, végétations, entre autres), pouvant nuire à la résistance de votre future habitation. Mais cette tâche peut également être réalisée manuellement si le terrassement est de moindre importance. L’idéal dans tous les cas est d’atteindre les strates solides que l’on retrouve à une profondeur de 10 à 40 cm. Cette couche superficielle enlevée peut être réutilisable ultérieurement dans le cadre des aménagements extérieurs par exemple.

Les opérations de décapage sont soumises à une législation stricte et réglementées par le Document Technique Unifié (DTU 12). Des autorisations spéciales sont nécessaires pour pouvoir les entreprendre.


Terrassement et étape du remblai

Votre bâtiment a besoin d’un terrain plat et bien nivelé pour être construit. Cela se passe également, en plus des étapes susmentionnées, à travers des actions de remblaiement. Le remblai consiste à combler les parties creuses du terrain pour niveler ou élever le sol, afin de stabiliser votre future bâtiment. En fonction de la nature du sol et du type de construction, des terres, gravats, cailloux, etc., sont prélevés et transportés à cet effet. Le terrain ainsi aplati peut convenablement contenir le bitume et donner ainsi son sens au terrassement.

  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Terrassement et étape du déblai

Le déblai permet de niveler ou de baisser le sol grâce à l’enlèvement des parties surélevées de la terre – dont les gravats et la terre végétale. La profondeur du déblai à réaliser est fonction des besoins liés aux travaux et est calculée dès l’étape de l’étude des sols. Divers moyens sont utilisés en fonction de l’importance des travaux et des caractéristiques du terrain : pelles, tractopelle, explosifs, etc.

Le déblai n’est pas sans conséquences sur l’environnement en ce sens qu’il génère des déchets naturels ou organiques : gravats, terre végétale enlevée, arbres abattus et élagués… Pour empêcher la repousse d’herbes, il est dans certains cas nécessaire de tapisse le terrain d’un film géotextile.


Autres étapes du terrassement

Terrassement et étape du renforcement du sol

Cette étape relève d’une étude géotechnique et n’est nécessaire que lorsque les propriétés du sol laissent beaucoup à désirer. La fragilité du sol pouvant engendrer des conséquences désastreuses pour le futur ouvrage (fissures murales, entassement, etc.), il est impératif de renforcer ce sol afin d’améliorer sa qualité. Pour ce faire, trois techniques sont principalement utilisées : 1) la modification des caractéristiques intrinsèques du sol en utilisant du gravier ou du sable (technique de renforcement par injonctions souples) ; 2) compactage du sol (surtout granuleux) afin de le rendre plus solide (technique par amélioration dans la masse) ; et 3) la protection du sol par l’usage des colonnes de mortier (technique par inclusions rigides).

Terrassement et étape de la pose du film géotextile

Cette étape, consistant à stabiliser le terrain grâce au film géotextile, est nécessaire pour empêcher la remontée humide mais surtout la repousse de la végétation coupée lors des travaux du terrassement. Elle suit le piquetage du terrain à tapisser et l’étape du remblaiement. La pose du film géotextile contribue indirectement au nivellement du terrain.

  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Terrassement et étape de l’extraction

L’extraction permet de déterminer quels volumes de terre et/ou de matériaux doivent être enlevés et déplacés pour telle ou telle partie du terrain à terrasser. Plusieurs engins interviennent dans cette tâche, dont la décapeuse, la pelle mécanique, le bulldozer… Cette tâche peut être exécutée aussi bien par une entreprise spécialiste en terrassement que par une entreprise de travaux publics.


Terrassement et mise en place de système d’évacuation des eaux

Les murs font souvent l’objet de stagnation et d’infiltration d’eau si des mesures adéquates n’ont pas été prises lors de la construction d’un ouvrage. C’est pour cette raison qu’il faut impérativement planifier, lors du projet de terrassement, la mise en place d’un système d’évacuation des eaux. Ce système permettra donc, à terme, de prévenir les risques d’infiltration et de stagnation en stabilisant le sol de votre logement.


Terrassement et étape des fouilles et tranchées

Les fondations d’une construction reposent et doivent leur résistance aux tranchées (ou fond de fouille). Les tranchées représentent donc pour les fondations ce que les poteaux représentent pour la toiture. C’est en leur sein que sont érigées :

  • Les fouilles en rigoles : limitées à 2m de largeur et 1m de profondeur, elles préviennent les risques de gel ;
  • Les excavations : qui ont une surface supérieure à 2m de chacun de leurs côtés, avec une hauteur inférieure à la moitié de leur largeur ;
  • Les fouilles en tranchées : elles sont profondes de plus d’un mètre, avec une largeur inférieure à 2m.

  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Quel est le tarif terrassier ?

Le coût d’un terrassement dépend de la superficie de votre terrain, des caractéristiques du sol, de la complexité ou de l’importance des travaux à exécuter, etc. De l’étude du sol à la finalisation des travaux, en passant par le transport des matériaux et la location d’engins nécessaires, tout doit être prévu.

Les coûts des travaux de terrassement ou les tarifs terrassiers, en euros et hors taxes, se calculent en heures de travail, en m², en m³ ou en ml – selon qu’il s’agisse de l’implantation, du décapage, des réalisations mécaniques ou manuelles des fouilles, de l’enlèvement des gravats, de l’évacuation des terres, etc.

La liste des réalisations à effectuer dans le cadre des travaux de terrassement est longue, de même que la proposition des prix dépend d’un terrassier à un autre – même si des fourchettes des prix ont été établies par la réglementation en vigueur. C'est pour cette raison qu’il est conseillé de demander, gratuitement, un devis complet et précis de vos travaux de terrassement. Afin d’avoir un comparatif des prix et profiter de la meilleure offre, adressez votre demande de devis à plusieurs acteurs professionnels de votre région.


Conclusion

Le terrassement est une phase obligatoire pour la construction de votre maison. Il est en grande partie réalisé par un entrepreneur terrassier, mais d’autres techniciens de compétences diverses sont aussi sollicités pour l’exécution de certaines tâches ; il peut s’agir de l’intervention d’un géomètre, d’un géologue, etc. La qualité de la main-d’œuvre, les propriétés du sol, les caractéristiques des terrains à terrasser, la nature des travaux déterminent généralement les coûts liés aux terrassements. Approchez votre futur terrassier qui est toujours à votre écoute et qui saura vous conseiller et vous en dire plus.


  Demandez un devis gratuit de professionnels qualifiés

Quelques petits conseils gratuits

  • Même si vous pouvez le faire vous-même, faites recours à un professionnel pour vos travaux de terrassement : cela vous garantira une réalisation de qualité et vous fera gagner en temps (délai de réalisation court) et en argent (la location de certains engins de chantier vous coûtera trop cher). En effet, si vos travaux sont d’une certaine importance, il vous faudra entre autres louer des engins mécaniques, ce qui alourdira leurs coûts ;
  • Demandez conseil à votre futur terrassier au sujet de l’évacuation des déchets générés par les travaux, et voyez ensemble s’il faudra lui confier cette tâche ou bien la faire exécuter gratuitement par les particuliers ou les professionnels qui ont besoin de ces déchets pour leurs éventuels travaux (le cas échéant, faites une annonce) ;
  • Planifiez préférablement vos travaux de terrassement pour les périodes sèches ou de grand froid : l’humidité nuit à la qualité du terrassement et expose votre futur édifice aux risques de glissement et à l’instabilité ;
  • le terrassement nécessite du trafic pour les engins et autres moyens de transport des matériaux sur la plateforme des travaux : il faut donc prévoir et y faciliter l’accès à ces matériels roulants ;
  • Avant tout projet de terrassement, renseignez-vous sur les règlementations définies par les Plans locaux d’urbanisation (PLU) et autres démarches légales au niveau de votre commune, afin d’éviter toute surprise inconfortable.

Obtenez un devis rapide

Accédez facilement au service dont vous avez besoin et exécutez vos travaux en attente.